PARC NATIONAL DU SERENGETI

Le Serengeti, c’est le mot Maasai pour dire «la plaine infinie». C’est le plus vieux parc national de Tanzanie et l’une des 7 merveilles naturelles d’Afrique.

Il est célèbre pour sa grande migration. Chaque année, c’est le même cycle ancestral qui se reproduit, la migration commence par le déplacement en colonne des zèbres (environ 200 000), suivis de celle des gazelles Thomson (environ 300 000) et enfin les gnous (environ 1 000 000). Les gnous se déplacent à travers l’éco système du Serengeti au gré des pluies et de l’herbe grasse qui pousse.

Temps forts de la migration : au nord, la dangereuse traversée de la rivière Mara, au centre celle de rivière Seronera puis à l’ouest la rivière Grumeti.

Quand la migration est passée, le Serengeti offre un tout aussi beau spectacle : il est peuplé de buffles, impalas, gazelles de Grant, topis ou damalisques, bubales puis éléphants et girafes en petits groupes. Les prédateurs sont en nombre surtout le lion dans les arbres suivant la période de l’année, le léopard dans les arbres à saucisses le long de la rivière Seronera et le guépard dans la plaine, la hyène tachetée ou la plus rare hyène rayée et des plus petits comme le chacal à chabraque, le magnifique serval (difficile à voir) et le rare caracal, la civette, genette…

Le Serengeti, c’est aussi plus de 500 espèces d’oiseaux comme l’autruche, l’aigle serpentaire, l’aigle martial, ou plus petits comme la pintade, le rollier à gorge lilas, le spéro métallique. Plus de 100 espèces de scarabées et de reptiles tel que le crocodile du Nil, le varan, la tortue léopard, le très coloré mâle agame et avec de la chance le grand python.

C’est la conjugaison d’environnements différents : plaine, savane forêt où chaque animal a une place et joue un rôle déterminant dans cet eco système.

Pour finir, les lumières du Serengeti ne laissent personne indifférent et ses couchers de soleil enflammant le ciel sont sans pareil.